portage salarial avantages et inconvenients
Entreprise

Portage salarial avantages et inconvénients

En France, le nombre de personnes qui se lancent dans le portage salarial est de plus en plus élevé. Cet engouement s’explique par le fait qu’il permet aux jeunes entrepreneurs de travailler à leur propre compte sans perdre leur statut d’employé. Il s’agit d’une bonne solution qui présente toutefois quelques revers. Si vous souhaitez vous lancer dans le portage salarial et désirez en savoir plus sur les avantages et inconvénients qu’il présente ? Découvrez ci-dessous les informations dont vous avez besoin.

Les avantages du portage salarial

Le premier avantage du portage salarial est qu’il vous permet de jouir de la sécurité qu’offre le titre de salarié. En effet, il donne la possibilité d’avoir une mutuelle et de jouir des allocations de chômage ou de retraite. Sur le plan juridique et administratif, vous aurez moins de pression, car la société de portage se charge de toutes les procédures. Le salarié porté perçoit son salaire lorsqu’il travaille, même quand le client ne règle pas la facture dans les délais.

Le second avantage, c’est que les offres en matière de création d’entreprise de portage sont diversifiées et tiennent compte de plusieurs profils. Vous pouvez proposer vos services dans le domaine de :

  • L’informatique ;
  • Le coaching ;
  • Le marketing ;
  • La communication.
  • La santé, etc.

De plus, on peut s’y lancer comme un freelance, un autoentrepreneur, un créateur d’entreprise, etc. Le troisième avantage, c’est que le salarié porté est libre de disposer de son temps comme il le désire. Aussi, il est plus facile de trouver des clients, car vous pouvez utiliser le réseau professionnel de l’entreprise.

Quelques inconvénients

Le portage salarial n’a pas que des avantages ; il présente également quelques points négatifs. D’abord, vous devez être prêt à contribuer à la gestion de l’entreprise. Cela vous prendra environ 10 % de vos revenus. Les autres charges seront induites en fonction du statut que vous choisissez pour votre entreprise. En ce qui concerne les honoraires de travail, on tient compte des frais de gestion et des charges sociales pour les définir.

S’il faut faire recours aux services d’un expert ou solliciter les compétences d’un autre salarié, les honoraires pourraient diminuer davantage. Ensuite, la loi réglemente les entreprises de portage. Avant de devenir un salarié porté, vous devez forcément avoir une qualification ou une expertise. Aussi, l’entreprise de portage doit avoir besoin de vos compétences.

À cela s’ajoute la capacité de rechercher vos potentiels clients et d’effectuer les négociations avec eux. Les personnes dont les métiers sont régis par des règles (avocats, notaires, pharmaciens…) ne peuvent pas travailler avec des entreprises de portage. Il en est de même pour les activités commerciales. Enfin, pour travailler en portage salarial, il faut se conformer à un grand formalisme. Il est nécessairement de signer un contrat de prestation de service.

Ce document doit comporter la signature du client, de la société et du consultant. On y consigne la nature de la relation qui lie les 3 parties. Il faut aussi un contrat de travail et une convention d’adhésion entre le consultant et l’entreprise.